Présentation générale de la commune

SITUATION GEOGRAPHIQUE

 

Le Vieux-Marché est une commune de 1249 habitants située sur les territoires de Lannion Trégor Communauté et du Pays du Trégor Goëlo.

La commune (110 mètres d’altitude en moyenne) qui s’étend sur 23.1 km² à une densité de population de 54 habitants/km².

Elle est entourée des communes de Plouaret, Plounévez-Moëdec, Trégrom, Pluzunet, Tonquédec et Ploubezre. Située à seulement 14 km au Sud-Est de Lannion, la commune du Vieux-Marché connait, depuis une dizaine d’années, un accroissement régulier de sa population.

Le fleuve côtier Le léguer est le principal cours d’eau qui traverse la commune et son affluent « Le Saint-Ethurien ».

 

Pour visualiser le plan de la commune, cliquer sur le lien suivant : http://www.geoportail.fr

 

LA POPULATION

 

Le gentilé des habitants est : Vieux-Marchois et Vieux-Marchoises

 

Recensements de la population :

 

1990

1999

2008

2012

1187

1108

1205

1249

 

La commune appartient au bassin d’emploi de Lannion et sa proximité (15 à 20 minutes) est un atout. Mais on constate également que Le Vieux-Marché bénéficie d’une situation centrale par rapport à d’autres agglomérations importantes comme Morlaix et Guingamp ce qui attire les familles qui « se partagent la route » pour aller travailler.

 

LES TRANSPORTS

 

La commune est desservie par un réseau routier départemental important et le trafic de la gare de Plouaret située juste à la limite des deux communes permet des déplacements quotidiens vers Lannion mais aussi Brest, Rennes, Paris etc.

 

LA GARE PLOUARET - TRÉGOR

 

Pour toutes informations sur les horaires et tarifs : http://www.ter-sncf.com et www.trains-horaires.com

 

Horaires d'ouverture de la gare :

Du lundi au vendredi de 05h00 à 23h00 - samedi de 07h00 à 23h00 - dimaches et fêtes de 09h00 à 00h10.

 

Histoire de la commune

     Le territoire du Vieux-Marché, arrosé par le Léguer et son affluent le Saint Ethurien, s’étend sur 2 313 hectares. Jusqu’en 1866, le Vieux-Marché n’était qu’un hameau de la commune de Plouaret. 

 

En se promenant dans la vallée du Saint Ethurien, on peut encore distinguer les formes de ce qui fut, autrefois, une motte féodale, appelée « Coz Sal ». Ce château de terre fut probablement érigé vers la fin du XIe siècle. Au XIIe siècle, cette motte fut remplacée par un château de pierre construit par Pierre de Kergorlay, marié en 1137 à Marguerite De Penthièvre, dame de Quemper Guézennec .Marguerite de Penthièvre était la troisième fille du comte Estienne de Penthièvre. Les terres du Vieux-Marché dépendaient, alors, du Penthièvre.

Au XIIIe siècle, le Vieux-Marché abritait, déjà, des marchés très fréquentés et portait le titre de ville.

 

Jean Ogée, dans son dictionnaire de Bretagne édité vers 1780, nous dit : « en 1334, Jean III donna à Jean de Bretagne, son fils, les terres et seigneurie du Vieux-Marché, avec haute, moyenne et basse justice et les foires et marchés qui y étaient établis ».

Le 25 décembre 1433, le duc de Bretagne Jean V créa trois foires au Vieux-Marché et favorisa, ainsi, le développement de ce hameau qui devint la place de foires et de marchés de Plouaret.

 

Probablement, vers la fin du XVe siècle ou au début du XVIe siècle, furent construites les magnifiques halles qui furent démolies au début du XXe siècle .C’était un édifice carré de 96 pieds de long et de 48 pieds de large ; il était construit tout en bois et possédait une superbe poutraison en bois massif, les murs levant et couchant étaient en maçonnerie ; l’ensemble étant couvert d’ardoises Au nord des halles et au couchant de la chapelle s’élevait l’auditoire. C’était une maison à étage composée d’un appartement au rez-de- chaussée nommé la prison, de latrines et d’un caveau ou basse-fosse. La chambre au premier étage se nommait l’auditoire.

 

C’est en 1512 que fut érigée la chapelle dédiée à Notre Dame de Consolation ; celle-ci fut démolie et remplacée, en 1878, par l’église du même nom.  

Au cours des siècles suivants, cette seigneurie appartiendra successivement aux maisons de Gael de Monfort, de Laval, de Conen, de Montigny...

En septembre 1748, le marquis de la Rivière-Mûr racheta ces terres qui seront ensuite transmises à son petit-fils, le marquis du Motier de La Fayette.

Au XVIIIe siècle, le château était déjà en ruine mais possédait encore douves, colombier, auditoire, droit de potence en ville, « cep et collier » et sa mesure à grains en pierre posée sous l’auditoire

 

Pendant la période révolutionnaire de 1790 à l’an X(1802), le Vieux- Marché était un chef-lieu de canton. Le 11 janvier 1860, la paroisse du Vieux-Marché fut créée, et, le 5 mai 1866 elle devint officiellement commune par décret impérial.

 

La ligne de séparation entre les deux communes suit, depuis le sud, le ruisseau du Saint Ethurien, et, au nord du bourg du Vieux-Marché, l’ancienne route qui mène à Lannion. A l’est, Le fleuve le Léguer sépare le Vieux-Marché des communes de Trégrom et Pluzunet.

De 1860 à1864, on construisit la ligne ferroviaire Paris Brest qui coupa le bourg du Vieux-Marché en passant sur les terres du Bon Secours. La gare de Plouaret fut inaugurée en avril 1864.

En cette fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, Le Vieux-Marché était un bourg prospère qui vivait surtout du commerce et de l’agriculture .On y dénombrait alors une scierie, 9 moulins à grains, 2 teillages à lin, une tannerie, des salaisons de viande et même une laiterie (jusqu’en 1967).

 

Le 15 août 1912, le groupe scolaire est inauguré sous la présidence de M. Schmidt, préfet des Côtes du Nord. Les festivités ont commencé par une salve d’artillerie à 6 heures du matin. A midi, s’est déroulé un banquet de 300 couverts suivi d’une remise de médailles aux vieux serviteurs et aux combattants de 1870. Dans la soirée, les élèves des deux écoles (l’école des filles et l’école des garçons) reçurent des gâteaux et la journée se termina par un bal à grand orchestre.    

 

MTMahé

Fontaine "Notre Dame de la Consolation"

Histoire d'une renaissance

CHRONOLOGIE D’UNE RESTAURATION.ppt.pps
Présentation Microsoft Power Point 13.6 MB

Pratique

Horaires d'ouverture de la mairie :

 

Les lundi, mardi, jeudi et vendredi : 8h30 à 17h

le mercredi : de 9h à 12h30         le samedi : de 8h à 12h

 

N° tel : 02 96 38 91 13

Fax : 02.96.38.94.97

accueil.mairie.vieuxmarche@wanadoo.fr

 

 

Marché hebdomadaire :

Tous les samedis matin, à partir de 9 heures,  place des Déportés, une dizaine de producteurs et de commerçants ambulants vous proposent leurs produits. Les associations locales, à tour de rôle, vendent des crêpes et vous offrent le café !